Mercredi 7 juin aux ALSH

Les 3-5 ans de l’ALSH de Targon avaient envie de jouer les acteurs ce Mercredi. Ils ont demandé à leurs animateurs et animatrices de monter l’histoire des 3 petits cochons en pièce de théâtre.  Ils ont donc commencé par créer des décors et des masques, puis se sont amusés à jouer à tour de rôle les différents personnages de l’histoire, en s’appuyant sur deux versions différentes du conte. Les 6-11 ans se sont également prêtés au jeu.

Avec pour objectifs de déconstruire les représentations que les enfants ont du loup, le projet “Même pas peur du Loup” est né. De manière ludique et pédagogique, des ateliers sont menés chaque Mercredi, jusqu’au mois de Juillet. Le spectacle “Le loup dans tous ses états” de la Compagnie le fond de l’eau, organisé en partenariat avec la Mairie de Targon, viendra clore le projet Mercredi 5 Juillet.  Ce Mercredi, une histoire leur a été racontée.

Pour finir la journée, des jeux libres en extérieur ont été proposés.

Chez les plus grands, on est allé voter à la bibliothèque de Romagne pour le livre préféré des enfants dans le cadre du projet Lire Elire.

Ce dispositif porté par le Département, vise à développer le goût de la lecture chez les jeunes et favoriser le développement de leur esprit critique en les invitant, tout en les impliquant dans une démarche citoyenne, à élire leurs meilleures lectures au sein d’une sélection proposée par un comité de bibliothécaires. Les ALSH de Targon et Frontenac y participent depuis 2013 en partenariat avec la bibliothèque de Romagne. Une sélection de livres est proposée aux enfants entre le mois de février et le mois de mai.  Des “chèques cadeau Lire” seront par la suite offerts par le département aux ALSH.

Côté sport, un Chamboule-Ball a été mené par jeune stagiaire animateur BAFA. Sur le principe du handball et du chamboule-tout ce jeu hybride avait été imaginé. A l’aide d’un ballon de handball, les enfants devaient par équipe, marquer des “buts” dans le camp de l’adversaire en tirant sur un empilement de boites. En fonction du nombre de boites qui tombaient, on comptait le nombre de buts marqués.

Sur l’ALSH de Frontenac, les enfants ont choisi eux-mêmes leurs activités. Ils ont décidé de faire un grand cache-cache avec des variantes : cache-cache vu, cache-cache attrape, cache-cache touché, cache cache entendu…

Dans le cadre de leur projet “La ferme s’invite au centre de loisirs” l’équipe d’animation propose régulièrement au enfants, des activités de découverte du milieu agricole, tout en menant des actions de prévention à la protection de l’environnement. Avec déjà des jardinières créées et décorées, des semis plantés, un moment a été dédié à l’arrosage et à l’entretien du jardin. Une jachère fleurie a été plantée et un carillon a été construit en décoration extérieure, à l’aide de tubes en métal, de scoubidous et de perles.

Afin d’attirer les plus grands, l’ALSH propose désormais régulièrement des sports de glisse aux enfants : du roller, du skate et de la trottinette. Sous forme de slalom, les enfants ont pu s’exercer au roller cet après-midi là.

A Coirac , on prépare un spectacle autour de la langue des signes. La chanson “On écrit sur les murs” de Denis Roussos et reprit par le groupe Kids United va être réinterprétée par les enfants de façon signée. Les enfants ont pu également se dépenser en participant à un Poule-Renard-Vipère. Le principe est le suivant : on organise les participants en trois équipes, les renards, les poules et les vipères. Le but des renards est d’attraper les poules, celui des poules de manger les vipères et les vipères doivent attraper les renards. Cela signifie que chaque équipe a à la fois une proie et un prédateur.

Sur les ALSH de Mourens et de Sauveterre, un livret a été créé dans le cadre du Club Nature Gironde. Ce projet, proposé et financé en partie par le département, est mis en place depuis plusieurs années sur les structures enfance de Sauveterre, Mourens, Mauriac et Coirac. Ce dispositif départemental existe depuis une dizaine d’années. C’est une offre éducative qui s’appuie sur le SDENS (Schéma Départemental des Espaces Naturels Sensibles) qui vise à favoriser l’appropriation du patrimoine naturel par tous les girondins. Ce dispositif permet d’encourager les collectivités à développer des projets de sensibilisation à l’environnement spécifiquement en direction des jeunes de leur territoire sur le temps extra-scolaire.

Des petits jeux ont été proposés en fin de journée sur les deux ALSH.

Enfin sur Mauriac  les enfants se sont vus proposer un atelier autour du travail du bois. Ils ont commencé à réaliser un comptoir d’accueil avec l’association Auringleta qui intervient chaque Mercredis sur les Clubs Natures des ALSH du Sauveterrois.

 

previous arrow
next arrow
PlayPause
previous arrownext arrow
Slider
Nous utilisons des cookies - En utilisant ce site ou en fermant cette fenêtre, vous acceptez notre politique sur les cookies.
Accepter
x